Stratégie d’investissement (2/3) : les valeurs à éviter

Après un premier article sur mes pistes d’investissement, celui-ci sera consacré aux valeurs à éviter. En effet tous vos efforts pour une sélection minutieuse de valeurs pourraient être anéantis par une seule décision malheureuse. C’est en tout cas ce qu’il est arrivé à mes débuts. Cet article est le fruit de mon expérience.

 

1. Les recovery

Les recovery sont des sociétés en grande difficulté financière, dont les bénéfices se sont effondrés et généralement affublées d’une large dette. L’intérêt d’investir dans ce genre de valeur est alors de spéculer sur le retour de marges bénéficiaires. Si l’espoir de gain est grand, le risque de pertes l’est tout autant.
A la moindre mauvaise nouvelle, le cours peut s’effondrer de plusieurs dizaines de pourcent. Mais un autre risque guette l’investisseur non averti : l’augmentation de capital. En effet, ces entreprises en difficulté ont besoin de se refinancer. Les banques ne leur faisant plus confiance, ils font appel à la générosité du marché (et la crédulité des investisseurs) pour émettre de nouvelles actions. Conséquence pour les actionnaires : leur « part de gâteau » se réduit au fur et à mesure que celui-ci grandit.

 

2. Les biotechnologies

J’ai constaté (avec horreur) qu’un article destiné aux débutants en bourse conseillait l’achat de biotechnologies (source : 20 minutes). Si vous suiviez leur conseil d’achat de GENFIT au 13 mars 2015, vous seriez aujourd’hui en perte de -60% ! Parfait pour dégoûter un débutant en bourse…
Les « biotechs » sont des sociétés dédiées à la recherche pharmaceutique, dont l’unique objectif est d’introduire un nouveau médicament/traitement sur le marché. C’est un process extrêmement long avec peu d’élus au final. Ils font appel au marché pour se financer, car les études sont très consommatrices de « cash ». Et bien sûr en attendant, aucun bénéfice…
Je suis donc toujours resté à l’écart de ce genre de valeur beaucoup trop spéculative à mon goût.

 

3. Les valeurs à la mode

Parfaites pour briller en société, ce genre de valeurs peut en revanche vous faire perdre beaucoup d’argent…
Malheureusement, beaucoup de débutants en bourse trouvent l’idée géniale d’investir dans les drones, l’impression 3D ou Twitter…
Du fait de leur notoriété, les valeurs « à la mode » s’en retrouvent complètement surévaluées. Dans une telle situation, le potentiel de gain est réduit, et la moindre mauvaise nouvelle provoque une sévère correction.
Pour chaque investissement, il faut prendre garde à ne pas payer trop cher, sans quoi très peu de gain sont à espérer.

 

4. Les « blue chips » et valeurs de rendement

Ces valeurs sont à éviter seulement si vous espérez dépasser 10% de rendement par an. Si votre style d’investissement est plutôt passif, ce sont des valeurs sûres qui vous rapporterons plus qu’une assurance vie sur le long terme.
Personnellement, j’écarte complètement ce genre de valeurs de mon portefeuille car mon objectif est bien supérieur au rendement que peut offrir le dividende annuel. Je cherche avant tout à réaliser une plus-value, et mon horizon de placement est inférieur à un an. Le dividende n’est donc pas du tout un critère de choix. En revanche, il peut apporter une certaine stabilité au cours de l’action ce qui est appréciable.

 

N’hésitez pas à réagir sur cet article, je vous souhaite de bons trades!





Avertissement règlementaire : Le contenu de cet article ne constitue en aucun cas une incitation à l’achat ou la vente.
Au 16/07/2019, l'auteur n'est actionnaire d'aucune des sociétés citées dans cet article.