Sporever : Va y avoir du sport !

Les lecteurs attentifs du portefeuille auront remarqué que je n’ai pas hésité à renforcer ma position sur sur une baisse, ce qui fait de ce titre ma ligne principale.

La spéculation est lancée depuis une semaine. Les mouvements sont d’autant plus importants que la valeur est assez peu liquide. Un peu haut de 1€61 a été atteint depuis mon achat à 1€26 (+27.7%).

Pourtant, même à ce prix, je préfère conserver et voici les raisons de mon choix.

 

Des acquisitions bien ciblées

 

a réalisé en 2015 deux acquisitions :

  • « Sport Stratégies » : Spécialiste de l’information et du marketing sportif
  • « Attractive Sport » : Il s’agit en réalité d’une fusion-absorption avec cette société aux activités similaires.

La stratégie est alors d’enrayer la baisse du chiffre d’affaires, et de créer des synergies afin de retrouver la rentabilité. La nouvelle est bien accueillie par le marché avec un plus haut à 3€24, puis le cours subit une chute inexorable jusqu’à un plus bas de 0€58 en octobre 2016… dur pour les actionnaires.

 

Une rentabilité en hausse

 

Pourtant les comptes arrêtés fin 2015 montre déjà une amélioration de la rentabilité. Si le résultat net affiché est une perte de -1.6 millions d’€, celui-ci est entaché d’une perte exceptionnelle. Le S2 2015 hors exceptionnel est un bénéfice d’environ 500k€.

Le communiqué est sans ambiguïté: « Cette amélioration de la rentabilité s’appuie principalement sur une rationalisation des coûts, de meilleurs arbitrages commerciaux dans la production audiovisuelle et, sur la mise en œuvre de synergies opérationnelles et financières avec Attractive Sports et Sport Stratégies, nouvelles structures intégrées en 2015 ».

 

En octobre 2016, tout s’accélère. La publication des résultats semestriels montrent une multiplication par 3,3 du résultat d’exploitation, et un résultat net positif alors qu’il était négatif au S1 2015 (il y a une légère saisonnalité dans le CA, plus faible au S1).

Puis quelques jours plus tard, la société passe d’une cotation au fixing (1 ou 2 fois par jour) à une cotation en continu. Cela signifie plus de frais pour la société mais l’avantage d’attirer plus d’investisseurs sur la valeur.

En deux semaines, le cours est multiplié par 2,3 ! (de 0€60 à 1€40), sous l’effet combiné du rattrapage de l’énorme décote et du passage à la cotation en continu…

 

Une dynamique commerciale confirmée

 

Le chiffre d’affaires du S1 2016 affiche déjà 20% de progression, mais le 2nd semestre est tout aussi prometteur : Jeux Olympiques, contrat pour la coupe d’Afrique des nations, renforcement de positions sur le marché de la production audiovisuelle sur la thématique eSport avec la création et la production de l’« e-Football League ». C’est ce que l’on appelle un excellent « News Flow ».

 

Un bilan comptable très sain

 

Côté bilan, pas un nuage, la société est solide : 3.7m de capitaux propres pour 0.5m de dettes (ratio d’endettement de 13.5%). Trésorerie de 0.5m seulement, mais la société est bénéficiaire et peut s’endetter si besoin pour financer des acquisitions externes.

 

Une valorisation encore faible

 

En me basant sur les résultats du S2 2015 et du S1 2016, je pense que la société peut parvenir raisonnablement à 900k€ de résultat net en 2016. Au cours de 1€35, soit 8.1 millions d’€ de capitalisation, le PER 2016 ressort à x9, ce qui est très faible à la vue des perspectives et de la solidité du bilan.

Pour 2017, on peut facilement imaginer une nouvelle progression du CA et de la rentabilité, avec peut être des acquisitions externes. Donner un chiffre serait difficile, disons que cela devrait être valorisé par un PER 2016 de x14-15, je vous laisse calculer le potentiel.

Les qualités du dossier ne manquent pas ce qui explique la spéculation dont le titre fait l’objet depuis quelques jours. Le chiffre d’affaires 2016 n’a pas encore été publié et la date n’est pas connue… Inutile de vous dire que la réaction sera très forte, en espérant que les espoirs soient confirmés.

 

Bons trades !

 





Avertissement règlementaire : Le contenu de cet article ne constitue en aucun cas une incitation à l’achat ou la vente.
Au 05/12/2020, l'auteur n'est actionnaire d'aucune des sociétés citées dans cet article.


4 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Marcel sur 14 mars 2017 à 14 h 58 min

    Bonjour, vous avez un avis sur l’impacte qu’aura la new de ce jour (fusion reworld media)? Marcel

    1. Bonjour,
      La fusion me semble une bonne nouvelle, à la fois pour ALSPO et ALREW (je suis actionnaire des deux). Ces deux sociétés sont très bien gérées, en croissance forte avec de la rentabilité. Les cours indiqués pour la parité montrent bien que les deux sont décotées aujourd’hui, je pense donc qu’on ira au minimum vers ces valeurs.
      La réaction des 2 cours m’a paru très surprenante, avec une hausse initiale vite contenue par des ventes que je ne comprends pas par rapport à cette bonne news. Le (gros) vendeur a finit par lâcher en fin de journée…
      J’ai sécurisé une partie des gains sur ALREW en fin de journée mais je conserve maintenant jusqu’à ce que l’on atteigne les minimums des cours indiqués pour la fusion.
      Bonne journée

    • bruno sur 13 avril 2017 à 12 h 43 min

    Bonjour,
    Les résultats de Sporever ont ete trés décevants et j’ai vu que vous avez allégé.
    Parallèlement ALREW plonge aussi, alors que les résultats avaient été bons !
    Aujourd’hui les cours des 2 sociétés ont perdu quasiment 30% en quelques semaines.
    Quelle est votre interprétation de cette chute, qui peut se comprendre pour Sporever, mais pas pour ALREW ? Voyez-vous toujours la fusion d’un bon oeil ?
    Je suis encore actionnaire des 2 valeurs, en forte MV et ne sait que faire…

  1. Bonjour,
    Effectivement j’ai un peu allégé ma position car le total ALREW+ALSPO commençait à représenter une part trop importante du portefeuille, mais je compte conserver les deux à présent jusqu’à la fusion, qui me semble une bonne chose.
    Pour ALSPO les résultats ont en surpris plus d’un, la réaction n’est pas étonnante, et la fusion représente donc une opportunité de mieux valoriser l’action à court terme.
    Pour ALREW, on baisse sans gros volume depuis quelques jours, la fusion peut être perçue comme un risque et certains préfèrent prendre leur PV. Le dossier reste de très bonne qualité, elle pourrait rebondir rapidement.
    Il est toujours difficile de gérer la pression psychologique d’être en MV, c’est aussi pour cela qu’il faut diversifier pour réduire l’importance dans le portefeuille, mais le niveau de MV/PV ne doit pas être la base de la décision. En l’état, sans nouvelle information d’importance, mieux vaut attendre un rebond dans ce dossier. Il faut savoir être patient quelques temps et se concentrer sur d’autres dossiers en attendant.

Les commentaires sont désactivés.