ADL Partners : Résultats annuels et étude de cas

La société ADL Partners, sur laquelle j’ai écrit un article le 27 janvier, a publié vendredi soir ses résultats annuels. J’en profite pour faire une petite mise à jour. Cela fait office d’étude de cas applicable à d’autres sociétés, car je n’ai pas le temps actuellement de publier des articles sur toutes les valeurs qui composent mon portefeuille. L’idée est de montrer à l’investisseur comment orienter ses décisions.

 

Analyse de la publication

Le chiffre d’affaires étant déjà connu, l’intérêt de la publication porte sur la rentabilité, qui affiche comme prévu une forte progression :

  • +67% sur le résultat opérationnel.
  • +60% sur le résultat net.
  • La marge nette passe ainsi de 2,9% en 2015, à 4,5% en 2016, ce qui est très encourageant.

Cependant, je suis un peu déçu par cette publication.

Le réflexe que doit avoir tout investisseur en bourse lors d’une publication est de distinguer les nouvelles informations de celles déjà connues. Les résultats du 1er semestre 2016 ayant été publiés, la nouvelle information est ici les résultats du 2nd semestre. Il faut donc les calculer par soi-même pour savoir si la publication est bonne ou non.

Voici les chiffres en détails :

 En millions d’€ S1 2016

publié

Année 2016

publiée

S2 2016

calculé

Chiffre d’affaires 59.32 122.30 62.98
Résultat opérationnel 4.65 8.89 4.24
Marge opérationnelle 7.8% 7.3% 6.7%
Résultat net 3.00 5.47 2.47
Marge nette 5.1% 4.5% 3.9%

 

Ainsi on remarque que la marge nette est passée de 5.1% au 1er semestre à 3.9% au second. En 2015, il y avait eu une progression de la marge nette entre le 1er et le 2nd semestre.

Cependant il ne faut pas s’alarmer outre mesure. Cette publication ne donne pas les détails du compte de résultat, on ne connait donc pas les raisons de cette baisse de rentabilité. Selon les raisons de cette baisse, l’interprétation (et la réaction) du marché sera bien différente :

  • Si la baisse est exceptionnelle car due à des charges non récurrentes, ou à des investissements productifs, alors cette baisse ne sera pas mal perçue.
  • Si la baisse est liée à des charges récurrentes (poids de la dette, masse salariale), ou un problème de marges des produits (prix de vente trop faible), alors là on a un vrai problème.

Etant donné ce que j’avais écrit dans le 1er article, je ne pense pas qu’on soit dans le second cas de figure. J’anticipe donc que la marge va continuer à progresser en 2017.

Un signe rassurant est que le management décide de verser un dividende de 1€ représentant 75% du bénéfice net (rendement de 5,6% sur le cours actuel), quasi stable par rapport à l’année dernière (1€04). Le versement d’un dividende généreux indique la confiance des dirigeants. D’ailleurs une baisse du dividende est souvent mal perçue car signe d’une dégradation de la situation financière. Ce n’est pas le cas ici. En outre, la trésorerie nette continue d’augmenter de 2.2 millions d’€.

 

Perspectives

Enfin le paragraphe « perspectives » d’une publication est souvent d’une importance capitale et peut amener le marché à réagir fortement suivant son contenu. On peut y trouver des informations concernant l’état du marché, le sentiment des dirigeants, la stratégie future, …. Le choix des mots est donc très important car l’interprétation sera la base de la spéculation sur le titre…

Ici le discours est sensiblement le même que celui de la publication du chiffre d’affaires… Pas de nouvelle information donc. Le discours est plutôt volontariste et indique la recherche de « potentiel de croissance et de rentabilité ». L’actionnaire n’en attendait pas moins.

 

Et maintenant ?

La réaction du marché aujourd’hui me parait adaptée (+3-4%) : La forte progression du résultat est saluée mais sans emballement par rapport à un S2 moyen, les détails manquent sur le compte de résultat. Le dividende confirmé à 1€ maintient le cours sur le niveau actuel car le rendement est de 5.6%.

Pour mon portefeuille, je compte conserver le titre. La progression pourrait continuer dans les prochains jours, le dividende étant vraiment intéressant (versé mi-juin). La publication du T1 le 27 avril nous donnera plus de détails quant à l’évolution des ventes. J’espère la confirmation de la progression des activités à rentabilité plus importante. De plus, la valeur semble assez peu impactée par la macro-économie avec un cours plutôt stable, ce qui est toujours intéressant dans un portefeuille pour atténuer la volatilité des marchés.

Bons trades !

 




Avertissement règlementaire : Le contenu de cet article ne constitue en aucun cas une incitation à l’achat ou la vente.
Au 14/12/2018, l'auteur n'est actionnaire d'aucune des sociétés citées dans cet article.


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.